Share

Reprise d’entreprise, ce qu’il faut savoir

La reprise d’une entreprise fait partie intégrante des possibilités offertes à un entrepreneur. Plutôt que de développer une structure de 0, la reprise d’une entité permet de démarrer avec des bases intéressantes.

Profil-type et opportunités

Reprendre une entreprise ne répond pas aux mêmes codes d’une création d’entreprise. En effet, il faut, comme pour un achat de voiture, trouver une offre qui réponde à un besoin. Ainsi, il est tout d’abord très important de définir le profil-type de l’entreprise recherchée. A ce titre, il faut connaitre le secteur d’activité, la zone géographique, la taille et le type (startup, entité familiale, etc…).

Après avoir obtenu des réponses à ces questions, il s’agira d’identifier les opportunités de reprise d’entreprise qui correspondent. Il faut se rapprocher des commissaires priseurs et de réseaux locaux pour connaitre les entreprises à vendre ou celles qui sont à l’agonie. Sachez qu’en moyenne, la recherche puis les négociations prennent entre 9 et 12 mois. Il n’y a pas de miracle, la reprise d’une entreprise demande du temps et de l’énergie.

Analyser les entreprises de la short list

Une fois que plusieurs entreprises ont été identifiées, il est obligatoire de réaliser un profond audit. En effet, comme pour une voiture, il faut tester le moteur, les rouages et pneus afin de finaliser un achat.

Pour une entreprise, il s’agit de la même démarche puisqu’il faut identifier ses points forts, ses points faibles, ses axes d’amélioration, ses contrats en cours et la qualité du personnel afin de définir une stratégie type.

Déterminer un montant afin de négocier le rachat d’une entreprise

Ensuite, la phase de négociation peut démarrer et ne perdez pas de vue qu’une revente est souvent considérée comme une assurance-vie pour le propriétaire. A ce titre, il est fréquent qu’il soit pointilleux et peu propice à une négociation déséquilibrée.

Au fil de l’avancée des négociations, nous vous recommandons de commencer à entrer en contact avec les employés. En effet, il ne s’agit pas que du rachat d’une structure technique, mais bien d’un ensemble qui fonctionne grâce au capital humain. En ce sens, un plan doit être mis en place avec le vendeur pour que lapidation se déroule au mieux.

Leave a Comment