Share

Bilan comptable : comment le réaliser ?

Votre entreprise est tenue par l’administration fiscale de déclarer votre état financier pour l’exercice comptable qui vient d’écouler. Voici donc les étapes à suivre pour produire facilement et rapidement votre bilan. Notamment en cette fin d’année si votre exercice comptable court du 1er janvier au 31 décembre de chaque année.

Choisissez bien votre logiciel comptable

En utilisant un logiciel, vous pouvez réaliser en quelques clics votre bilan comptable. A condition d’avoir bien saisi toutes vos écritures comptables.

Un logiciel vous facilite la tâche lors de l’écriture de toutes vos opérations de ventes et d’achats, des salaires et des TVA. Le logiciel vous permet aussi de contrôler efficacement ces écritures, en procédant aux lettrages par exemple. Il vous reste ensuite les écritures de fin d’exercice pour pouvoir produire le bilan de votre entreprise.

Choisissez donc bien le logiciel comptable dont les fonctions sont adaptées à vos besoins. A part les fonctions sur la tenue proprement dite de votre comptabilité au quotidien, tenez aussi compte des modules sur la gestion de la paie, des stocks, des achats, des ventes ou des immobilisations. Si ces fonctions sont automatiques, vous n’aurez plus beaucoup de choses à faire pour combiner vos données et exporter votre bilan.

Votre logiciel doit aussi être adapté à votre domaine d’activité et à la taille de votre entreprise. Faites ainsi le meilleur rapport qualité/prix lors du choix de votre logiciel comptable. Sa performance, son prix, le SAV proposé par le fournisseur du logiciel, la nécessité ou non de former vos comptables… Les critères de choix sont multiples.

Veillez à bien saisir toutes vos écritures comptables

Les postes à considérer sont nombreux et varient d’une entreprise à une autre en fonction de l’activité et de la taille.

  •                 Les ventes

La saisie des opérations de vente doit se faire idéalement par semaine, voire par jour si nombre important. A vous de fixer la méthode qui vous convient. Veillez seulement à ce que toutes les factures de ventes soient saisies avant la période de déclaration de la TVA.

Vous devez renseigner dans le journal de vente la date de la facture, son numéro, le prix HT, le montant de la TVA, la valeur TTC de la facture, et l’identité du client qui doit payer ce montant TTC.

  •                 Les achats

Comme les ventes, les achats des biens et des services doivent aussi être saisis régulièrement dans les journaux correspondants.

Enregistrez donc les fournisseurs de biens et de services à qui vous devez payer ces factures, la date d’émission de celles-ci, leur numéro, le prix HT, le montant de la TVA et la valeur TTC.

  •                 La paie

L’écriture de la paie se fait généralement en 2 étapes. Saisissez d’abord les bulletins de paie, en indiquant le salaire brut, les taxes, les cotisations salariales et le salaire net. Puis vient après la saisie des charges patronales. Si la première phase doit être réalisée mensuellement, la seconde, quant à elle, peut se faire trimestriellement. Les déclarations sociales sont en effet à réaliser tous les trois mois.

  •                 La TVA

Les écritures de la TVA sont déjà faites lors des saisies des opérations de ventes et d’achats. Il suffit donc d’exporter ces données pour les déclarations fiscales. La périodicité des déclarations ainsi que les types de taxes à déclarer varient selon le régime fiscal de votre entreprise.

  •                 Les emprunts

Les emprunts auprès d’une banque doit aussi faire l’objet d’une saisie comptable compte tenu du tableau de remboursement défini. Le capital, les intérêts et les remboursements déjà effectués sont à renseigner.

Les travaux de fin d’exercice

Les amortissements, les provisions, les stocks, les factures à payer, les factures à recevoir… Autant d’écritures encore à passer à la fin de l’exercice avant de produire le bilan.

Les comptes à réviser :

Toutes les écritures sont saisies. Il faut maintenant passer par la phase finale, qui consiste à contrôler les soldes de tous les journaux. Les comptes d’attente, les comptes de trésorerie, les comptes tiers, les comptes de charges et de produits, etc. Il ne vous reste plus maintenant qu’à éditer maintenant le bilan de votre entreprise.

Leave a Comment