Share

Communication 1.0 : cela fonctionne-t-il toujours?

À l’heure des réseaux sociaux, du référencement web (payant ou gratuit) et de l’avènement du mobile, les entreprises peuvent encore hésiter à allouer un budget à la communication « traditionnelle ». Pourtant, les nouvelles technologies n’ont que peu d’impact sur les méthodes ancestrales…

Communication 1.0, c’est quoi?

Pour rappel, notamment pour les Millenials et les adeptes du « tout-digital », la communication 1.0 peut vous concerner si vous réalisez une brochure ou si vous êtes un féru de l’Etiquette : Impression & devis en ligne (par exemple).

Il en est de même pour les objets personnalisés comme les casquettes, les stylos, les tee-shirts, et en fait, presque tous les objets du quotidien sur lesquels il est possible d’apposer un nom de marque.

Ces moyens de communication ont fait fureur dans les années 80, les années 90 puis au début des années 2000. Depuis, les budgets dédiés sont certes moins élevés, mais toujours présents.

Pourquoi ne pas mettre cette forme de communication au placard?

Clairement, le monde est très connecté et bon nombre ont les yeux toujours rivés sur leur écran (dans les transports en commun, au supermarché, à un concert,…). Pourtant, cette vague d’hyperconnexion commence à lasser bon nombre d’individus qui reprennent goût à « lever la tête ». Ce nombre va continuer d’être croissant, ce qui indique que des contacts qualifiés peuvent en découler.

Aussi, n’oublions pas qu’il n’existe pas 50 manières de communiquer dans certains secteurs. Que ce soit dans l’industrie automobile ou dans de nombreux pans de l’économie B-to-B, la brochure, par exemple, reste un must pour montrer les atouts d’un produit (ou d’un service). De même, et pour reprendre l’exemple cité plus haut, les étiquettes auront toujours une importance vitale pour classer et organiser ses documents (par exemple).

En somme, dans un monde numérisé, le contact « réel » est toujours présent, et, il est clairement trop tôt pour le mettre de côté…

Leave a Comment