Share

A quoi sert la correspondance administrative

La correspondance administrative est différente de la rédaction d’une lettre à des fins personnelles pour diverses raisons. Il s’agit ici d’un acte qui peut servir de preuve matérielle. C’est pourquoi le destinataire influence la teneur de la lettre, tant sur le fond que dans la forme. Diverses informations doivent également y figurer avant même d’aborder le contenu de la lettre administrative. Dans certains cas, l’intervention d’un expert dans la rédaction de lettres administratives ou juridiques est essentielle pour réaliser la rédaction dans les règles de l’art.

La validité et l’importance d’une preuve physique

La technologie est un support essentiel aujourd’hui pour certaines procédures légales. Cependant, elle ne remplace pas entièrement et suffisamment les écrits. Voilà pourquoi un appel téléphonique ne suffit pas dans le cadre d’une démarche administrative. Une lettre administrative constitue effectivement une preuve réelle de la démarche engagée que l’on peut réaliser et apporter à toutes fins utiles. Dans un premier temps, avant même la rédaction de celle-ci, il convient de déterminer l’objet de la déclaration ou de la demande. Tous les éléments n’ayant aucune relation avec la raison de la lettre ne figureront donc pas dans le contenu. Le plus important est de rester clair et compréhensible dans les termes avancés. Pour ceux qui ont besoin d’assistance rapide, il est possible de consulter des sites web pour trouver des modèles de lettres administratives et juridiques.

L’organisation de la lettre en 4 paragraphes

Pour organiser le contenu de la lettre, quatre parties seront mises en avant. Tout d’abord l’entête, suivi de l’introduction, ensuite le développement et pour finir la formule de politesse. L’entête de la lettre comprend les coordonnées du destinataire et de l’expéditeur, ainsi que l’objet de la lettre. On expose ensuite la situation dans l’introduction en se contenant à une phrase au maximum. La demande ou la déclaration sera donc présentée brièvement dans cette deuxième partie. La troisième partie consiste au développement de l’objet cité dans l’entête. Il s’agit d’un rappel plus détaillé de la situation en mettant en lumière les pièces justificatives que l’on souhaite joindre à la lettre au besoin. Enfin, la chute d’une lettre administrative doit contenir une formule de politesse, en restant dans la simplicité. En procédant ainsi, on possède une preuve de la déclaration ou la demande, une preuve suffisante au regard de la loi.

Les motifs d’une lettre administrative et juridique

La correspondance administrative est formelle. Elle est surtout employée pour la correspondance avec l’administration judiciaire, telle qu’un avocat, un greffier ou un juge. Elle est de même importance lorsqu’il s’agit de s’adresse à un huissier ou un notaire. Ceci étant dit, les termes techniques et juridiques restent pour le grand nom un vocabulaire hors de portée. On peut bien entendu s’inspirer des exemples de document juridique en ligne sur Internet pour les adapter à sa propre situation et ainsi obtenir une aide juridictionnelle adaptée. Les motifs les plus courants sont entre autres la rédaction d’un testament, la demande de pension alimentaire ou l’ouverture d’une succession. Porter plainte contre une personne physique ou morale nécessite également de rédiger une lettre de cette trempe.

courrier pro
courrier pro