Share

L’essor des espaces de coworking

Le nombre de travailleurs en free-lance et d’auto-entrepreneurs est en constante progression. Plus de la moitié d’entre eux préfèrent travailler ailleurs qu’à leur domicile ou leur lieu de travail. En réponse à cette demande, depuis que le premier espace de travail collaboratif a vu le jour à Marseille, le nombre d’espaces de coworking à Paris comme ailleurs n’a cessé d’augmenter depuis. Zoom sur ce phénomène.

Un nombre de bureaux partagés en hausse constante

Au départ, le coworking s’est imposé aux États-Unis en 2011 pour répondre au besoin de certains free-lances qui ne supportaient plus de travailler de chez eux isolés. Le succès a été tel qu’en 6 ans seulement, plus d’un millier d’espaces ont été créé aux USA mais aussi en Europe. En 2018, 40 000 établissements sont recensés à travers le monde.
La France n’est pas en reste et le coworking à Paris comme dans toutes les grandes villes s’est largement développé comme il est possible de le constater sur bureauxapartager.com. On dénombre désormais près de 400 lieux de travail collaboratif dans l’hexagone soit une augmentation de 80 % ces deux dernières années.
Si au départ, ces lieux étaient fréquentés essentiellement par des free-lances et des start-ups, ils touchent désormais un plus large public et on y trouve des entreprises d’horizons très divers comme l’industrie, l’immobilier, la banque, les finances… Et le phénomène devrait encore s’intensifier et on dénombre plus de 2 millions de coworkers cette année.
Le succès est tel que même si le coworking à Paris ne représente que 3 % des ventes et locations de locaux de bureaux, cela est suffisant pour perturber le secteur immobilier des bureaux traditionnels.

Les raisons de ce succès

Si le coworking à Paris comme ailleurs rencontre un tel essor, c’est parce que ce nouveau mode de travail comporte de nombreux avantages pour les coworkers.
Tout d’abord, ils ont le choix entre différents établissements et peuvent donc choisir celui dans lequel ils se sentent le mieux. De plus, ils ont l’occasion d’y créer un important réseau professionnel grâce aux personnes rencontrées sur place dont les métiers sont très variés comme cela est expliqué sur mondandy.fr.
Cela permet de recueillir des avis et opinions de personnes extérieures et augmente la productivité de chaque entrepreneur qui apprécie de travailler dans une ambiance conviviale dans un cadre chaleureux.
De même, des salles de réunion et des bureaux fermés étant disponibles, vous avez la possibilité d’y recevoir vos clients et fournisseurs même si vous ne disposez pas de réels bureaux à vous.
Enfin, cela représente un avantage financier car faire du coworking à Paris revient moins cher que de louer des bureaux et cela peut même revenir encore moins cher si vous allez dans la banlieue plutôt que dans Paris intra-muros.

Le coworking à Paris en plein bouleversement

Si le phénomène est encore récent, il tend déjà à changer pour passer à la vitesse supérieure et proposer toujours plus de prestations. Le coworking à Paris s’effectue désormais dans les quartiers d’affaires et dans des bureaux traditionnels où le rez-de-chaussée est réservé à ces espaces de travail collaboratifs et des bureaux privatifs. Ces derniers sont dorénavant occupés par des indépendants comme par des grands groupes. C’est ainsi que l’année dernière, trois nouveaux lieux de bureaux partagés ont été créés dans le quartier central des affaires qui regroupe les 1er, 2e, 8e, 9e puis 16e et 17e arrondissements.
Et, pour répondre aux demandes croissantes, la taille de ces espaces augmente comme cela est indiqué sur cette page, atteignant 4 000 m² en moyenne. La plupart proposent des animations, conférences et services complémentaires.
Tout cela laisse à penser que le développement du phénomène n’est pas terminé et le coworking pourrait représenter jusqu’à 20 % des espaces des bureaux en France dans 5 ans.

Leave a Comment