Share

Les vertus d’un véritable leader

De nombreuses personnes tendent à dire que le leader est une fonction définie. Il s’agit plutôt d’une attitude et de divers comportements qu’un manager digne de ce nom doit avoir. Grâce à ces atouts, le leader sait comment enthousiasmer les troupes en vue de l’atteinte des objectifs. Quel est alors son secret ?

Accorder sa confiance

Seul un vrai leader est capable d’accorder une confiance aveugle à ses collaborateurs. Il délègue les tâches et dispatch le travail. Les autres gagnent alors en autonomie et se sentent valorisés. Ils sont plus épanouis et leur performance s’améliore.

Bien que le leader laisse une certaine liberté à son équipe, il demande régulièrement un feed-back pour appuyer ceux qui bloquent sur une tâche donnée. L’objectif étant que tout un chacun soit au même niveau de réalisation.

Clarifier les objectifs

La majorité des salariés tendent à se plaindre par rapport aux objectifs qui sont parfois flous. Un leader fait souvent preuve de patience et explique chaque activité dans son ensemble. Cela permet à tout un chacun de prendre ses marques et de terminer le travail dans les délais impartis. Le but du leader est ici d’assurer la réussite commune ou d’assumer l’échec à lui seul. C’est une méthode qui encourage l’équipe à avancer ensemble vers la fin des travaux.

Montrer l’exemple

Le leader est un manager qui explique la démarche à entreprendre pour réaliser une tâche donnée. Le travail est souvent sophistiqué et nécessite des connaissances que les collaborateurs n’ont pas forcément acquises. Le leader s’occupe alors d’octroyer une miniformation en effectuant la pratique afin que l’équipe puisse calquer intelligemment.

Récompenser la créativité

Quand une personne au sein de l’équipe fait preuve d’inventivité, le leader ne manque pas de le récompenser ou du moins de l’encourager à rester novateur. Cela inspire les autres collaborateurs et stimule l’adhésion. La motivation se trouvera renforcée et les nouvelles idées fuseront de partout. Le leader sait motiver son équipe. Il suffit de planifier les montées en compétences pour ce faire. Une formation commence le processus qui se finalise par la prise en main d’un poste plus élevé.