Share

Nos quelques conseils pour choisir votre logiciel CRM

Choisir sa solution de gestion de la relation client ne s’improvise pas. La diversité de l’offre existante sur le marché couplée aux besoins variés inhérents à chaque type d’entreprise oblige les dirigeants à s’intéresser de près aux fonctionnalités de chaque logiciel CRM.

Par exemple certains prestataires comme edeal.fr proposent, selon les besoins du client, une solution externalisée de type SaaS ou internalisée « on premise » (acquisition). Le mode d’installation d’une solution de gestion de la relation client est un premier critère de sélection important pour bénéficier d’un outil optimisé vis-à-vis du mode de fonctionnement d’une entreprise et qui soit adapté à ses besoins. Dans cette optique, voici quelques conseils pour vous aider à faire le bon choix d’une solution adaptée.

Comment choisir son logiciel CRM ?

Opter pour un outil sans réfléchir aux besoins de son entreprise représente une menace pour son activité. Faire l’acquisition d’une solution de ce type est un investissement important. De ce fait, en choisissant un outil non adapté aux besoins de votre boîte, vous effectuerez une dépense inutile. D’une part, car vous allez devoir rechercher une alternative à l’outil pour optimiser la gestion de votre relation client.

D’autre part, car le temps que vous allouerez à trouver un nouvel outil ne pourra pas être dédié à générer du chiffre d’affaire pour votre entreprise, car le logiciel CRM pour lequel vous avez opté ne vous permettra pas de développer votre activité. Par conséquent, mieux vaut prendre le temps de réfléchir aux fonctionnalités essentielles que doit contenir votre solution afin d’être la plus efficace possible.

Identifier besoins et objectifs

Le bon logiciel CRM n’est pas celui qui cumule le plus de fonctionnalités, mais celui qui regroupe les options cibles dont a besoin votre entreprise pour se développer efficacement. Ainsi il est primordial que vous puissiez définir vos besoins et vos objectifs de manière précise pour savoir vers quel outil vous tournez. Par exemple, posez-vous la question de savoir quels collaborateurs dans votre boîte auront besoin d’accéder à l’outil pour gérer la relation client.

Si vos équipes commerciales doivent pouvoir l’utiliser sur le terrain, une solution accessible en ligne (de type SaaS) est à privilégier. Pour plus d’efficacité dans votre choix, pensez à vos besoins actuels, mais également à leur évolution dans un futur à court, moyen et long terme. Cette projection vous permettra d’identifier une solution plus viable sur la durée. Les formules évolutives et flexibles peuvent également être une excellente alternative pour développer de nouvelles fonctionnalités au fur et à mesure que votre boîte se développe.

Cliquez ici pour plus d’informations sur le marché des progiciels.

Logiciels : Comparez l’offre du marché

Le logiciel CRM voit son offre exploser ces dernières années, ce qui complique le choix des entrepreneurs et dirigeants qui souhaitent s’approprier une solution. Maintenant que vous connaissez les fonctionnalités essentielles dont vous avez besoin, le comparatif va être plus facile à effectuer.

Les logiciels à installer sur machines sont en général plus performants, mais aussi plus onéreux. De plus, ils sont généralement moins évolutifs, le coût de leur entretien est plus élevé et présente moins de réactivité. Ces formules sont le plus souvent plébiscitées par les grands comptes, qui possèdent un budget et des ressources plus importants à allouer dans la gestion de leur relation client.

À l’inverse un logiciel CRM de type SaaS, offre flexibilité et mobilité à ses utilisateurs. Un modèle adapté pour les PME et start-up qui sont caractérisées par des critères similaires. À vous de définir quelle utilisation vous aurez du programme pour faire votre choix dans les meilleures conditions.

Leave a Comment