Share

Quand utiliser les 5 forces de Mickael Porter

En tant qu’entrepreneur et chef d’entreprise, on doit toujours rester sur ses gardes. Veiller et surveiller l’évolution de son marché est donc crucial. Pour cela, on fait appel au marketing management et ses différents outils, à l’instar des 5 forces concurrentielles de Mickael Porter.

Comprendre la nécessité de l’analyse selon Mickael Porter

D’après Mickael Porter, tous les marchés quels qu’ils soient sont menacés par 5 forces qu’il faut surveiller : la concurrence intersectorielle, les entrants potentiels, les produits de substitution, le pouvoir de négociation des fournisseurs et celui des clients. Bien entendu, sur un même marché, on a déjà les concurrents, aussi bien en termes de produits que d’entreprises. C’est la concurrence intersectorielle. Ce sont des menaces permanentes que l’on doit donc surveiller de près. Mais qu’en est-il des 4 autres forces ?

La menace venant des entrants potentiels

Les entrants potentiels sont nombreux et de différentes natures. Ces menaces peuvent se trouvent aux limites du marché et proposer des produits plus intéressants que ceux de l’entreprise, en matière de technologie, de technicité ou de design. Les textes légaux, le comportement des consommateurs, les investissements sont également considérés comme entrants potentiels. En revanche, si l’entreprise est positionnée sur un marché de niche, cette menace représentera peu de risques.

L’apparition menaçante des produits de substitution

Le blanco est à la gomme ce que le vélo est aujourd’hui à la voiture. Les produits de substitution sont effectivement une menace qui plane constamment sur un marché. Ils sont capables d’empêcher une révision en hausse des prix et de ce fait réduisent les marges de bénéfice. Cependant, on peut les tourner à l’avantage de l’entreprise en y trouvant là une opportunité d’améliorer les offres de la société.

Le pouvoir de négociation des fournisseurs

Les fournisseurs ont une main mise sur le délai de livraison des matières premières ou des composantes des produits de l’entreprise. Sachant ce pouvoir de négociation de leur côté, les fournisseurs représentent également une menace, toujours d’après cet outil marketing élaboré par Mickael Porter. Grâce à ce diagramme, le chef d’entreprise peut revoir le positionnement de son enseigne afin de ne perdre ni ses parts de marché, ni la compétitivité de sa marque ou de ses produits.

Le pouvoir de négociation de la clientèle

La clientèle est le roi, dit-on en marketing. Sachant que l’entreprise vit avant tout à satisfaire ses besoins en contrepartie de bénéfices réalisés sur les ventes, il y a donc des chances que les clients choisissent d’opter pour une marque concurrente. Le client décide également du prix des produits qu’il souhaite acquérir. Il peut par ailleurs préférer un canal de distribution plutôt qu’un autre. Ce sont autant de paramètres qu’il faut considérer en analysant cette 5e force évoquée par Porter.