Share

Qu’est-ce qu’une legaltech ?

Entre les démarches administratives et la recherche d’informations pas toujours claire, réussir dans le monde des affaires n’est pas facile, surtout pour un débutant. Il peut être difficile de prendre la bonne décision, d’opter pour le bon statut, d’anticiper les pièces justificatives à demander, les déclarations à remplir, ou encore cocher la bonne case sur les formulaires officiels. C’est pour toutes ces raisons qu’on peut recourir aux services de la legaltech.

Qu’entend-on exactement par legaltech ?

La legaltech est un site juridique agréé, offrant des réponses claires autour du droit de la consommation, des entreprises, du droit du travail, mais également toutes questions se rapportant à la mise en place ou à un changement de contrat par exemple. Sur cette plateforme, on peut télécharger directement des documents administratifs et juridiques, et les abonnés disposent automatiquement d’un accès personnalisé sécurisé. C’est très facile et très pratique, il faut juste s’habituer un peu.

Ce service facilite la vie des personnes qui ne connaissent pas la loi, mais qui ont besoin de s’y référer. La legaltech a été créée pour répondre aux problèmes des utilisateurs, pour leur fournir des retours fiables, expéditifs et à un coût abordable. Véritable start-up de droit en ligne, elle offre des services entièrement numériques. Sans concurrencer le travail des notaires, des avocats ou des conseillers juridiques, la legaltech apporte une authentique valeur ajoutée à ces métiers.

À quoi sert exactement la legaltech, surtout au niveau des entreprises ?

La legaltech, c’est LE produit attendu par les nouvelles entreprises : elle peut faire des études de marché, construire un business plan pour confirmer la viabilité et la rentabilité d’une société, ainsi qu’un service pour aider le client à choisir son siège et la nécessité de sa domiciliation. De nombreuses prestations légales sont fournies par cette plateforme. La legaltech réalise également une veille juridique et propose à leurs abonnés des renseignements uniques, qu’il est difficile de trouver autrement. Les données sont envoyées aussitôt par mail ou via la plateforme. C’est donc l’outil idéal pour rester loin des problèmes juridiques !

C’est la meilleure solution pour avoir un retour rapide, clair et précis sur un point de droit : les réponses sont personnalisées et coïncident avec les attentes des entreprises. C’est un site de droit en ligne, qui prodigue des conseils rassurants et simples pour résoudre un problème juridique au niveau des sociétés. Avec ces plateformes, la confidentialité des données et informations concernant les clients est entre de bonnes mains.

Ces services sont proposés à des tarifs abordables, pour tous les budgets. Ce progrès dans l’accès au droit pour tous est une chance incontestable d’améliorer son entreprise, encouragée à lever les barrières qui empêchent souvent les nouvelles start-ups de se développer. Ainsi, les dirigeants d’entreprise sont amenés à mieux comprendre le monde juridique et tout ce qui tourne autour des lois, des règles et droits. En obtenant rapidement des réponses, on conserve la motivation pour faire progresser ses projets et consacrer du temps au développement de son entreprise.

Qui est le plus fiable : l’avocat ou la legaltech ?

Que ce soit un avocat ou une legaltech, chacun d’eux possède ses avantages et ses inconvénients : tout comme les internautes qui réalisent leurs achats sur le web ou en point de vente physique, la legaltech rend service aux utilisateurs connectés qui cherchent une information légale disponible à toute heure du jour ou de la nuit. La legaltech facilite également la mise en contact avec un avocat pour les dossiers personnalisés. Cependant, le contact réel est préféré lors d’une régularisation ou d’une création pour une affaire juridique, c’est pourquoi l’avocat sera favorisé dans ces cas-là.

Quels acteurs entrent en jeu dans la legaltech ?

Ce nouveau système est conçu pour les entrepreneurs et les particuliers, et touche à tout ce qui concerne les services juridiques. Dans ce domaine, on trouve de nombreux acteurs tels que les professionnels du droit (avocats, huissiers, notaires, greffiers…). Il existe aussi des services plus classiques comme les éditeurs juridiques, les assurances, les banques… qui améliorent les services demandés par les clients.

La legaltech présente-t-elle des conséquences pour les avocats ?

Il faut savoir que la legaltech s’occupe de nombreux points comme de générer automatiquement les documents juridiques, rédiger des contrats, faire les démarches pour la création de sociétés, mise en relation avec des professionnels du droit, analyser des décisions de justice sur les contrats et autres documents, ou encore la résolution de litiges. De ce fait, elle peut effectuer l’ensemble du travail d’un avocat, cela peut devenir un avantage ou un inconvénient pour ceux qui exercent cette profession. Mais tout dépend de leur pouvoir d’adaptation, la spécialisation reste encore leur domaine exclusif.

Comment utiliser la legaltech ?

La legaltech est une plateforme web qui s’occupe de tout ce qui concerne la paperasse dans le domaine du droit. Les particuliers et entreprises peuvent profiter de la simplification des démarches à faire, gérer les revendications et bénéficier d’avantages au niveau des dépôts administratifs. Sur un site legaltech, nombreuses sont les catégories de service dont vous pouvez profiter.

Les professionnels du droit peuvent y trouver de nouveaux clients, fidéliser les anciens, gagner plus de temps et réduire le coût des services. Mais le plus important est de pouvoir alléger les travaux à réaliser.

Y a-t-il des cibles particulières des acteurs de la legaltech ?

Le mécanisme de la legaltech a été créé pour les professionnels et les particuliers. D’après les statistiques, voici les cibles de cette nouvelle technologie : on trouve 62 % d’avocats, 58 % d’entreprises, 50 % de notaires, d’huissiers et de magistrats, 48 % de directions juridiques, 45 % de particuliers et 10 % d’étudiants. La legaltech possède en effet de nombreuses offres à proposer à toutes ses cibles, par exemple la mise en relation avec des professionnels du droit, ainsi que des modèles de documents rédigés par ces professionnels. Notons que tous les acteurs de la legaltech possèdent leur propre offre afin de séduire leurs clients.