Share

Vie professionnelle chargée = vie affective mise de côté?

Etre entrepreneur ou disposer d’une position importante dans une structure oblige l’individu à réaliser quelques concessions pour ne pas dire quelques sacrifices. Trop souvent, la vie affective est mise de côté, ce qui est une erreur pour l’équilibre global de la personne.

La vie affective est source d’un équilibre vital

Clairement, la vie n’est pas composée que par l’aspect professionnel. Celle-ci est importante mais pas vitale. Imaginez une vie qu’avec son travail et ses objectifs professionnels, tout aurez un goût plutôt amer, non?

Pour que le plaisir soit au rendez-vous au travail, il faut que tout soit en harmonie. En effet, disposer d’objectifs personnels sont essentiels pour avancer sur tous les plans et trouver un équilibre qui sera un véritable moteur.

Se tourner vers internet par manque de temps?

Dans ce cadre, et puisque le rythme dans le monde professionnel est souvent très intense, les entrepreneurs comme les « huiles » n’hésitent pas à se tourner vers les sites de rencontre. Il est vrai que cela est un gain de temps énorme, et, qu’il est facile en quelques clics d’avoir un « rencard ».

Toutefois, n’oublions pas que les réseaux sociaux et autres sites de rencontres ont leurs codes et leurs règles. Il faut du temps pour se démarquer et sortir du lot, ce qui peut être contre-productif concernant son travail. il faut faire preuve d’une sacré intelligence sociale pour identifier les bonnes personnes pour passer du 2.0 au 1.0 avec brio. Tout est question de réputation en ligne et il faut faire le tri pour trouver ce fameux équilibre affectif si essentiel à sa réussite professionnelle.

Ne pas tout miser sur le travail

Il est trop facile de tout miser sur sa vie professionnelle. Rien de plus facile puisqu’il suffit de travailler 80 heures par semaine et d’y passer ses fins de semaine pour ne pas avoir à penser à autre chose, ne pas avoir à se regarder dans un miroir…Prenez le temps d’analyser vos carences afin que ce vide n’entraine pas votre perte professionnelle…