Share

Comment choisir sa caisse tactile ?

À l’heure de la digitalisation, la caisse tactile occupe une place considérable dans l’évolution du secteur commercial. Contrairement aux modèles classiques, elle permet une meilleure gestion des travaux de caisse. Eu égard de la multiplicité des modèles sur le marché, il est souvent difficile de choisir le logiciel idéal pour son activité. Découvrez ici les critères à prendre en compte lors du choix de votre appareil.

Se renseigner sur les différents types de caisse tactile

Avant de procéder au choix d’une caisse tactile pour votre entreprise, vous devez d’abord avoir connaissance des différents modèles disponibles sur le marché. En effet, on distingue deux catégories, à savoir : les caisses numériques et celles alphanumériques.

Les premières sont les modèles les plus simples et ne proposent que des fonctions classiques d’une caisse enregistreuse. Elles se présentent comme des calculatrices modernes. À l’opposé, les modèles alphanumériques sont des versions améliorées qui proposent plus de fonctionnalités. Ils proposent généralement le paramétrage des tickets de caisse, l’établissement des rapports de transactions, etc.

Le modèle de caisse tactile idéale est celui qui répond aux besoins de votre activité commerciale. En cas d’hésitation, il est recommandé de faire appel à un expert pour mieux orienter votre choix.

Opter pour une caisse pratique et simple d’utilisation

Une caisse tactile est un outil à usage quotidien et dont dépend quelque peu le fonctionnement de votre entreprise. À juste titre, vous devez impérativement choisir un appareil proposant une facilité de prise en main. Il doit être simple et intuitif, de la configuration jusqu’à l’utilisation des différentes fonctionnalités intégrées. Cela dit, l’interface doit être épurée et les menus doivent être concis. Ainsi, vous n’aurez plus besoin d’investir dans des formations qui coûteront sans doute du temps et de l’argent.

Veiller à la conformité avec la norme NF 525

Depuis le 1er janvier 2018, la loi de finances 2016 oblige tous les commerçants à utiliser des caisses enregistreuses certifiées NF 525. Ces dernières attestent que votre commerce est conforme au code des impôts. En effet, la certification NF 525 implique que votre caisse peut assurer la conservation, l’archivage et l’incorruptibilité des données.

Il est impératif que votre système d’encaissement soit certifié avant que vous ne commenciez à l’utiliser. Pour vous en rassurer, vous pouvez faire appel à un professionnel lors de l’achat de votre nouvelle caisse tactile. Vous serez passible d’une amende si lors d’un contrôle on découvre que vous n’êtes pas en conformité avec la nouvelle réglementation.

Tenir compte du système de sauvegarde des données

Comme l’exige la loi des finances, toute caisse enregistreuse doit proposer un système de sauvegarde des données. Si tous les logiciels de caisse sont en conformité avec la réglementation, il est préférable d’opter pour ceux qui proposent une sauvegarde à distance. Ainsi, les éventuelles pertes de données suite à un piratage ou un accident informatique sont limitées. Parallèlement, vous aurez la possibilité de réinstaller votre caisse en quelques minutes tout en permettant la récupération immédiate de vos fichiers.

Il est idéal d’opter pour un fournisseur qui vous propose un accompagnement après l’achat de votre caisse tactile.

En somme, le choix d’une caisse tactile dépend de quatre principaux critères. Il s’agit du type de logiciel, la facilité d’utilisation, la conformité à la norme NF 525 et l’efficacité du système de sauvegarde des données.