Share

Règles de management : le monde change, et vous?

Au fil des années, les techniques managériales ont connu des ravalements de façades nombreux. La vision paternaliste de l’entreprise est déjà bien loin, et, de nouvelles méthodes pourraient vous permettre de mieux diriger votre entité. Connaissez-vous le management de la transition? Voici quelques informations clés sur ce sujet devenu central pour les entreprises.

Un monde en plein changement

Le monde change, et ce, très rapidement. Face à ce postulat, il y a certains tactiques entrepreneuriales qui peuvent faire la différence dont celle relative au management du changement.

Celle-ci a pour objectif de mettre en place des compétences duales. Plus précisément, il s’agit d’utiliser des compétences à la fois managériales et des compétences plus opérationnelles. Cette vision très transversale apportée par cette tactique a un but simple : atteindre des objectifs qualitatifs sur une période très précis.

Concrètement, cette forme d’accompagnement doit être mise en place lors de situations rares, et non, lors d’un quotidien déjà rodé. Si votre entreprise doit franchir un cap au sein de son organisation interne, alors le management de transition est un réel plus. Ce format d’action a été imaginé en Hollande dans les années 70, mais son apparition sur le marché hexagonal s’est déroulé seulement il a une vingtaine d’années.

Management de la transition : qui est la cible?

Vous l’aurez compris, ce type de management est très particulier et spécifiquement adapté à certaines cibles très précises. Celles-ci peuvent être une direction, une business unit, une direction précise (ressources humaines, innovation, DSI, etc…) ou des spécialistes internes de toutes thématiques (la transition est techniquement possible pour tous les pans d’une entreprise).

Une réelle expertise doit être mise en place pour assurer une transition douce, mais guidée avec une infime précision. Des formations et des conférences existent sur le sujet afin que chacun puisse avancer en adéquation avec le monde qui l’entoure. Bien entendu, le facteur temporel est important car ce type de transition ne se réalise pas sur 2 ans, mais bien sur des délais plus courts (entre 3 mois et 12 mois).

Leave a Comment