Share

Bernard Arnault

Bernard Arnault est l’un des entrepreneurs les plus réputés et les plus respectés en France, mais aussi dans le monde. Son pertinent travail avec LVMH lui permet d’être le 10ème homme le plus riche du monde. Découverte de ce phénomène né dans le Nord.

De Roubaix à Paris

Né juste après la seconde guerre mondiale dans le Nord, Bernard Arnault a su forger son destin en étudiant à Polytechnique (major de la promotion 1969). Issu d’une famille déjà aisée, il est élever par ses grands-parents qui lui inculquent des valeurs morales fondatrices (dépenser de façon juste, respect des autres).

Une fois diplômé, Bernard Arnault se marie en 1973 avant de divorcer en 1990 puis de se remarier en 1991 (avec la mère de ses 2 enfants).

Le parcours d’entrepreneur de Bernard Arnault

Concernant sa vie d’homme d’affaires, Bernard Arnault la débute en 1971 en reprenant l’entreprise de son père. Il développe cette structure dédiée au monde du BTP puis la revend afin de créer une autre entité dédiée à l’immobilier. Suite à l’élection de Mitterand, il s’expatrie aux Etats-Unis pour développer son activité qu’il revendra en 1995 (Nexity).

Christian Dior, son premier coup mondial

Ses 2 coups de maître concernant le groupe Chritian Dior et la groupe LVMH. Concernant Christian Dior, il rachètera l’entreprise en proie à de graves problèmes de trésorerie qu’il va complètement relancé. Dans le même, il deviendra le grand patron du groupe Boussac qu’il va restructurer (Conforama et Prouvost notamment). En quelques années, il va entrer en bourse et mettre Dior sur le devant de la scène mondiale.

LVMH, la consécration de Bernard Arnault

Concernant LVMH, Bernard Arnault va profiter de l’éffondrement boursier de 1987 pour acquérir le groupe. Au bout du gouffre, il va réunir des investisseurs afin de restructurer toutes les marques du groupe (Ruinart, Moet, Givenchy, Louis Vuitton, etc…).

Suite à quelques décisions fortes (décentralisation des prises de décision, stratégie d’acquisition), Bernard Arnault va faire de LVMH une véritable comète. Entre les rachats judicieux (Kenzo, Guerlain, Pucci, Céline, etc…) et la mise en place d’ambassadeurs, la réussite est totale.

Ces dernières années, il a stabilisé la stratégie de l’entreprise et il est devenu un mécène de renommée mondiale.

Leave a Comment