Share

Les crédit immobilier pour une société

Pour financer l’achat de biens immobiliers à titre professionnel, la plupart des entreprises se tournent vers des organismes prêteurs. Il existe à cet effet une large palette d’options de crédits immobiliers à laquelle peut recourir une société. Découvrez ici quelques crédits immobiliers pour une société.

Le crédit-bail sur le principe du leasing

Le crédit-bail se reposant sur le principe de leasing est une des options les plus pratiques pour une entreprise. En effet, dans cette approche, la banque ou la société de leasing achète le bien immobilier pour le compte de l’entreprise. Ensuite, celle-ci se charge de payer sous forme de loyer, l’établissement bancaire ayant acheté le bien. Les mensualités sont payées jusqu’à un certain temps. À terme, la société devient propriétaire du bien si elle le veut.

Cette option représente un gage de sûreté pour l’entreprise. Ainsi, cette dernière peut être sûre que les locaux des immeubles dans lequel elle travaille lui conviennent bien. C’est une façon aussi de limiter les risques en cas de non-atteinte des objectifs de croissance espérés.

Le crédit amortissable professionnel

Le crédit amortissable professionnel est l’une des options auxquelles souscrivent de plus en plus les entrepreneurs et chefs d’entreprise. En réalité, il s’agit d’un prêt octroyé à une société par un établissement bancaire pour financer tous ses projets d’ordre professionnel. Cela permet ainsi à l’entreprise de se donner un large choix d’investissement.

Le capital dû est remboursé à la fin de l’échéance convenue et avec des intérêts. Si vous êtes donc un chef d’entreprise qui souhaite diversifier son investissement immobilier professionnel, cette option se trouve être la meilleure.

Le prêt In-fine pour les pros ou l’affacturage pour recouvrir les factures d’entreprise

Le prêt in-fine auquel souscrivent certaines entreprises pour financer l’achat d’un bien immobilier présente en grande partie des avantages fiscaux pour la société. En réalité, une fois le prêt octroyé, la société paye uniquement les intérêts d’emprunt et l’assurance à chaque échéance. Cela fait qu’au terme du contrat, le capital dû reste intact.

Par ailleurs, concernant l’affacturage pour recouvrir les factures d’entreprises, cette option consiste à léguer à une société financière, la responsabilité de payer toutes les factures de l’entreprise moyennant un paiement sous forme de commission.

Cette solution alternative à laquelle ont recours plusieurs entreprises a pour avantage de faire disposer à la société, un fonds de roulement dans sa trésorerie. Ainsi, la société financière chargée du paiement des factures est appelée factor ou facteur.