Share

Fonds Avenir et Soutien Tourisme : que savoir ?

Les secteurs de l’hôtellerie et du tourisme font partie des plus touchés par la crise du covid-19. Pour aider les promoteurs de ces secteurs, la Banque Publique d’investissement (BPI) a lancé le Fonds Avenir et Soutien Tourisme. De quoi s’agit-il ?

Comprendre le Fonds Avenir et Soutien Tourisme

Le Fonds Avenir et Soutien Tourisme est un dispositif mis en place par BPI. Il a pour principal objectif d’aider les très petites, petites et moyennes entreprises évoluant dans le tourisme à relancer leurs activités. Ce fond vise notamment à renforcer le capital et la trésorerie des entreprises concernées.

De plus, le Fonds Avenir et Soutien Tourisme a été lancé pour assurer une certaine durabilité des activités du monde touristique, très en déclin depuis la survenance de la pandémie du covid-19 et de cette crise.

En revanche, toutes les entreprises ne pourront jouir de cette aide. Seules celles répondant aux critères fixés par la BPI sont éligibles.

Les critères d’éligibilité du Fonds Avenir et Soutien Tourisme

Pour faire partie des bénéficiaires du Fonds Avenir et Soutien Tourisme, il faut être soit une TPE ou une PME. Les formes juridiques considérées sont : SA et SAS. De plus, il faut être un propriétaire d’hôtel, de restaurants ou de parcs de jeux. Les organisateurs de voyages et de croisières sont aussi des profils éligibles. Enfin, l’entreprise concernée doit avoir été créée il y a plus de 3 ans et doit avoir un chiffre d’affaires de 500 000 euros au minimum.

Le montant de l’aide du Fonds Avenir et Soutien Tourisme

Sous réserve du profil de chaque potentiel bénéficiaire, la BPI compte verser entre 50 000 et 400 000 euros. Ce montant sera octroyé à travers des obligations convertibles. Il s’agit en fait d’un titre qui peut être échangé en actions sociétales par son propriétaire. Au total, environ 300 entreprises sont estimées pour avoir accès à ce fond.

Le Fonds Avenir et Soutien Tourisme est un véritable coup de pouce pour la relance du secteur du tourisme très touché par la pandémie du covid-19. Il va, à coup sûr, participer au maintien de bon nombre d’acteurs de ce secteur sur le marché.