Les démarches administratives à entreprendre pour créer une entreprise

Avant la création d’une entreprise, il est impératif d’entreprendre des démarches administratives, quelle que soit la nature de l’activité. Il est vrai que beaucoup de jeunes entrepreneurs les trouvent fastidieuses. Mais grâce à internet, ces démarches sont plus faciles à mener. Si vous avez l’intention de créer votre entreprise, voici l’essentielle des courses administratives que vous aurez à faire.

Des démarches à faire via le CFE

Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) se tient à vos côtés afin de vous aider à faire les démarches essentielles à la création de votre entreprise. Le rôle joué par cet organisme vous simplifiera considérablement la vie. Que vous ayez l’intention de mettre sur pied une EURL, SARL, SA ou tout autre type de société, le CFE est à votre disposition. Il suffit de remettre vos dossiers à ce centre qui se chargera de les transmettre aux administrations correspondantes. Depuis votre maison, vous pouvez entrer en contact avec le CFE en passant par une plateforme web. Vous avez aussi la possibilité de vous rendre directement dans une de ses représentations. Dans tous les cas, vous aurez à remplir plusieurs formulaires. Aussi, il vous sera demandé de fournir une copie de votre carte d’identité, une fiche de déclaration sur l’honneur de non-condamnation, une fiche d’état civil et un justificatif de domicile. Ce sont des formalités à remplir afin que vous puissiez déclarer votre activité et demander que votre entreprise soit immatriculée. À la suite de cela, vous obtiendrez un numéro unique d’identification ainsi qu’un code d’activité.

Autres démarches à entreprendre soi-même

En plus du passage par le CPE, il y a d’autres démarches que vous devez entreprendre vous-même. C’est le cas de la publication d’une annonce légale relative à la création de votre entreprise. Celle-ci doit se faire dans un journal officiel d’annonces légales. Aussi, il est impératif que vous souscriviez à une assurance de responsabilité civile et professionnelle afin de protéger votre activité. Pensez également à adhérer à une caisse de retraite de salariés dans les 3 mois qui suivent l’immatriculation de votre entreprise et veillez à ouvrir un compte bancaire qui lui appartient. Notez qu’en fonction de votre statut juridique, des démarches spécifiques peuvent être nécessaires.

D'autres publications

Quelles sont les conséquences d’un impayé en entreprise ?

Lorsque vous êtes à la tête d'une entreprise, il...

Comment réduire les couts d’une entreprise ?

Lorsque vous dirigez une entreprise, il est important de...

Relocalisation en France: quels sont les avantages ?

La relocalisation est un concept qui prend de plus...

L’équipement audio pour une salle de réunion

La technologie est un outil important pour le bon...

5 raisons de créer votre propre entreprise à mon domicile

Vous en avez assez d'être coincé à un bureau...

La logistique et le transport : pourquoi sous traiter cette étape ?

La logistique et le transport constituent une partie complexe...

Google Ads : 5 erreurs à ne surtout pas commettre

Lancez-vous dans le référencement payant avec Google Ads ?...

Espaces coworking : pourquoi cette tendance prend-elle de l’ampleur en France ?

Le coworking consiste à mettre à disposition des espaces...

Pouvez-vous être employé d’une entreprise et gérant d’une autre ?

Aujourd'hui, de plus en plus de personnes salariées souhaitent...

Comment gérer le café dans une entreprise

Le café est une boisson très appréciée en France,...

Qu’est-ce qu’une convention de formation professionnelle ?

Les conventions de formation professionnelle peuvent être complexes, il...

Comment établir un contrat de recommandation d’entreprise

Les programmes de recommandation d'entreprises vous permettent de puiser...

Des idées de cadeaux d’entreprise pour remercier vos employés

Les idées de cadeaux d'entreprise sont un excellent moyen...

Comment survivre dans une startup sans perdre la tête ?

La vie d'un employé de startup n'est pas faite...