Les réformes concernant les auto-entrepreneurs

Il y a plusieurs changements concernant les auto-entrepreneurs depuis le 1er janvier 2019. Elles concernent plusieurs sujets importants comme les congés de maternité, le prélèvement à la source ou le droit au chômage.

Le prélèvement à la source

Si vous êtes un auto-entrepreneur, cette mesure vous concerne si vous n’avez pas choisi le versement libératoire. Dorénavant, vous aurez pour obligation de payer des impôts sur vos revenus en même temps que vos cotisations mensuelles. Ces derniers seront alors basés sur votre chiffre d’affaires mensuel ou trimestriel. Cette mesure ne sera toutefois pas applicable si vos revenus ne dépassent pas les 27 086 €.

Si vous n’êtes pas concerné par cette dernière, la déclaration remplie au printemps 2018 sera prise en considération. Dans l’éventualité où vous venez tout juste de vous lancer, vous pourrez patienter jusqu’en septembre 2020. Plusieurs options vous seront alors proposées. Vous serez en mesure de payer des acomptes ou faire un versement libératoire.

Vous aurez droit à plus de congés maternité

En tant qu’auto-entrepreneuse, vous aviez moins de congés maternité. Vous aviez en effet 74 jours de congé ou 104 jours pour des naissances multiples. Depuis le 1er janvier de cette année-ci, vous profiterez de huit semaines avec votre bébé. Les congés peuvent aussi être prolongés jusqu’à seize semaines.

Toutefois, rien n’est précisé en ce qui concerne les congés de paternité. Malheureusement, pour vous messieurs, vous devrez très vite vous remettre de vos émotions et reprendre le travail.

Le droit au chômage

Vous aurez aussi droit au chômage, mais vous devrez remplir certaines conditions. Il faudra que vous ayez versé un chiffre d’affaires d’au moins 10 000 € par an et pendant deux ans. Vous profiterez aussi d’autres facilités comme l’aide aux chômeurs pour la création d’une entreprise.

Cette dernière était jusqu’à tout récemment réservée aux personnes aux chômeurs créateurs, aux bénéficiaires de RSA et aux personnes ayant moins de 25 ans. Vous profiterez de certaines allocations qui vous permettront de vous dégager de certaines charges sociales.

En tant qu’auto-entrepreneur vous avez maintenant beaucoup plus de facilités. Renseignez-vous pour en savoir plus sur le sujet.

D'autres publications

Quelles sont les conséquences d’un impayé en entreprise ?

Lorsque vous êtes à la tête d'une entreprise, il...

Comment réduire les couts d’une entreprise ?

Lorsque vous dirigez une entreprise, il est important de...

Relocalisation en France: quels sont les avantages ?

La relocalisation est un concept qui prend de plus...

L’équipement audio pour une salle de réunion

La technologie est un outil important pour le bon...

5 raisons de créer votre propre entreprise à mon domicile

Vous en avez assez d'être coincé à un bureau...

La logistique et le transport : pourquoi sous traiter cette étape ?

La logistique et le transport constituent une partie complexe...

Google Ads : 5 erreurs à ne surtout pas commettre

Lancez-vous dans le référencement payant avec Google Ads ?...

Espaces coworking : pourquoi cette tendance prend-elle de l’ampleur en France ?

Le coworking consiste à mettre à disposition des espaces...

Pouvez-vous être employé d’une entreprise et gérant d’une autre ?

Aujourd'hui, de plus en plus de personnes salariées souhaitent...

Comment gérer le café dans une entreprise

Le café est une boisson très appréciée en France,...

Qu’est-ce qu’une convention de formation professionnelle ?

Les conventions de formation professionnelle peuvent être complexes, il...

Comment établir un contrat de recommandation d’entreprise

Les programmes de recommandation d'entreprises vous permettent de puiser...

Des idées de cadeaux d’entreprise pour remercier vos employés

Les idées de cadeaux d'entreprise sont un excellent moyen...

Comment survivre dans une startup sans perdre la tête ?

La vie d'un employé de startup n'est pas faite...