Share

SARL et EURL : quelles différences ?

Vous envisagez de créer une entreprise ? Hésitez-vous entre une SARL et une EURL ? Si oui, il y a certains aspects que vous devriez prendre en compte pour vous décider. En réalité, il existe certaines différences entre une société SARL et une EURL. Quelles sont-elles ? On en parle ici.

SARL et EURL, que comprendre ?

La SARL ou Société à Responsabilité Limitée est un type de société dont la direction est assurée par au moins deux personnes appelées associés. L'un des associés est gérant de la société et chaque associé dispose d'un mandat social pour les affaires administratives.

L'EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) est un autre type d'entreprise dont les règles de fonctionnement sont assez proches d'une SARL. Une EURL est aussi appelée SARL Unipersonnelle.

Les différences juridiques entre SARL et EURL

La SARL et l'EURL sont des statuts juridiques très proches, mais présentent tout de même certaines différences. En effet, alors que la SARL peut compter au minimum 2 associés, donc deux gérants, l'EURL quant à elle ne dispose que d'un seul. Ce dernier dispose des parts entières de l'entreprise, lesquelles sont réparties entre les associés dans la SARL. Aussi, en cas d'une cession de parts sociales, il est obligatoire de lancer une procédure d'agrément dans une Société SARL, ce qui n'est pas le cas dans une EURL.

Par ailleurs, le gérant d'une EURL n'est pas tenu d'organiser une assemblée générale pour les décisions qu'il prend. Celles-ci sont directement inscrites dans le registre tandis que dans une SARL, les décisions devront obligatoirement être prises lors d'assemblées générales.

Les différences fiscales entre les deux types d'entreprises

Les SARL et EURL sont les statuts juridiques les plus courants. Quand bien même leurs structures sont semblables, ces deux types d'entreprises présentent quelques points divergents, notamment au niveau du régime fiscal. En effet, SARL et EURL n'obéissent pas aux mêmes exigences dans le cadre de l'imposition des bénéfices. Alors que l'EURL est soumise au régime de l'impôt sur les revenus (l'IR), la SARL est imposable au régime d'impôt sur la société (l'IS).

Toutefois, une entreprise EURL peut passer au régime de l'IS tandis que la SARL ne peut formuler aucune option pour être soumise à l'IR à moins qu'il s'agisse d'une SARL familiale ou nouvellement créée (moins de cinq ans d'existence).