Zone de chalandise : comment la déterminer ?

En politique commerciale, l’importance de l’usage d’une zone de chalandise n’est plus à démontrer. Cette notion permet, en effet, de déterminer la zone dans laquelle un point de vente a plus ou moins une influence. Pour calculer ces données, il est nécessaire de suivre un processus.

La collecte et l’analyse des informations qui influencent le calcul de zone de chalandise

Le calcul de la zone de chalandise requiert la connaissance de certaines données. Il s’agit notamment de l’analyse de la population, de la concurrence et de l’attractivité de la zone. Ces éléments sont donc des facteurs déterminants dans le calcul de la zone de chalandise.

En effet, l’analyse de la population permettra de connaître le nombre d’habitants, leur âge, la composition des ménages, leur budget, etc. L'analyse en rapport à la concurrence permettrait d’avoir une idée sur les concurrents, leur offre et produit, mais aussi éventuellement sur leur chiffre d’affaires. Pour finir, une analyse de l’attractivité aiderait à définir le comportement des clients potentiels et à le comprendre.

L’identification et le calcul de la zone isométrique et isochrone

La zone d’attraction d’un point de vente se détermine grâce à deux sous catégories de la zone de chalandise. Il s’agit de la zone isométrique et isochrone. La zone isométrique se calcule sur la base de la distance métrique, c’est-à-dire la distance à parcourir avant de se rendre dans le point de vente.

La zone isochrone est fonction, quant à elle, du temps de parcours à effectuer avant de rejoindre le point de vente. Ces notions seront représentées par des courbes pour une analyse claire de ces données. Suite à cela, il sera établi une carte géographique qui regroupera ces deux zones afin de déterminer la zone de chalandise.

Il faut rappeler que ces deux données doivent être prises à valeur égale afin de bien cerner la zone d’influence. Par ailleurs, il est possible de segmenter les données en trois zones en fonction du degré d'attractivité. On distinguera alors la zone primaire ayant plus d'attraction, la zone secondaire avec un niveau moyen d'attraction et la zone tertiaire avec une attraction plus faible.

Vous savez à présent comment faire pour déterminer la zone de chalandise d’un point de vente. Vous pouvez alors en faire usage pour développer votre capital clientèle et accroître vos revenus.

D'autres publications

Des idées de cadeaux d’entreprise pour remercier vos employés

Les idées de cadeaux d'entreprise sont un excellent moyen...

Comment survivre dans une startup sans perdre la tête ?

La vie d'un employé de startup n'est pas faite...

Planche apéro personnalisée en cadeaux d’entreprises

En tant que propriétaire d'entreprise, vous savez combien il...

Entrepreneurs : quelle assurance professionnelle choisir ?

En tant que professionnel, chaque micro-entrepreneur se doit impérativement...

Comment sécuriser ses bureaux d’entreprises de cambriolages

Les cambrioleurs ne font pas de discrimination, il est...

Quelle est la durée de formation pour obtenir un diplôme en gestion d’entreprise

Si vous envisagez d'obtenir un diplôme en commerce, vous...

Un restaurateur peut il faire une pizza surgelée ?

Les restaurateurs français, plus que les autres, doivent suivre...

Comment investir dans le vin avec une bonne rentabilité?

Que vous soyez un connaisseur de vin ou que...

Pourquoi se faire coacher pour développer sa société ?

Le coaching est un élément essentiel du processus de...

VPN au travail : un outil sécurisant pour vos données

Les VPN sont connus pour être utilisés par de...

Un four professionnel en boulangerie, quel budget prévoir

Dans une boulangerie, il existe de nombreux équipements qui...

Séjours en croisières pour un séminaire d’entreprises

Les croisières ont toujours été considérées comme des voyages...